Gratitude : la clé du bonheur ?

Voici un message d’Arnaud Riou et un retour d’expérience personnelle sur le thème de la gratitude.

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien.

De mon côté en ce moment je n’ai qu’une envie : que le printemps arrive !
L’hiver traine en longueur et le manque de soleil, particulièrement important cette année, peut avoir des effets négatifs sur notre santé physique et mentale : fatigue chronique, sommeil de mauvaise qualité, maladies à répétition, baisse de moral, irritabilité, augmentation de l’appétit et même baisse de libido.

Giboulée hivernale
© Sarah Chêne

Si l’un ou l’autre de ces symptômes vous sont familiers, pas de panique : c’est la saison qui veut ça ! Ce syndrome porte un nom : le TAF ou Trouble Affectif Saisonnier. Il s’agit du nom officiel de la dépression saisonnière hivernale, ou blues de l’hiver.

En médecine chinoise, l’hiver est une période propice au cocooning, à l’introspection, au calme et au ressourcement. Il est d’ailleurs déconseillé de pratiquer des activités trop “Yang”, demandant trop d’énergie, au risque de nous épuiser en consommant tout notre feu intérieur.

Depuis mon stage avec Arnaud Riou au mois de juin (lire mon article à ce sujet “4 pratiques pour éveiller le chaman en vous – rencontre avec Arnaud Riou), je suis abonnée à sa newsletter. Il y partage régulièrement ses réflexions du moment qui invitent à l’ouverture et à la recherche de la magie et du bonheur au quotidien.

Le dernier message d’Arnaud Riou m’a particulièrement interpellée car il traite d’un sujet fondamental selon moi pour se sentir mieux dans nos baskets : la gratitude.

En cette période difficile il me semble important de nous recentrer sur l’essentiel : ce que nous possédons déjà, ce que la vie nous a offert et sur notre richesse intérieure plus que sur tout ce qui nous manque.

Je partage donc avec vous ce message de saison. N’hésitez pas, si le cœur vous en dit, à vous abonner vous aussi à ces inspirations régulières via le formulaire disponible sur son site internet (cliquez ici).

Vous pourrez trouver à la suite de ce message mon expérience pour alléger mon quotidien grâce à la gratitude.


Célébrons la vie !Citation d'Arnaud Riou : Si la vie est un miracle, le véritable miracle consiste à en prendre conscience.

Depuis 25 ans que j’accompagne des groupes, j ai constaté à quel point nous aspirons tous à être heureux.

La recherche du bonheur est un véritable enjeu pour chacun. Ce bonheur prend des formes différentes : exercer un métier qui nous passionne, vivre une vie de famille harmonieuse, être en bonne santé, acquérir un statut social honorable, ou tout simplement nous sentir libre.

Certains recherchent ce bonheur à l’extérieur d’eux-mêmes en multipliant les biens de consommation, ou en cherchant le partenaire idéal.

D’autres recherchent dans leur posture ce qui peut les rendre heureux. Ils développent la tolérance, l’altruisme. Ils se remettent en question, s’entraînent à changer de point de vue, participent à des stages de développement personnel.

Si certains aspirent à être heureux mais ne font aucun pas vers ce bonheur, d’autres réussissent à harmoniser la quête intérieure et le confort extérieur.

acceptation, gratitudeA cette vieille femme rencontrée lors d’un séjour en Inde l’hiver dernier au Kérala, et que je voyais chaque jour épanouie et rayonnante, alors qu’elle ne possédait qu’une toute petite échoppe, j’avais posé la question sur ce qui la rendait heureux… Elle m’avait confié ses trois secrets :

  • Posséder le moins possible, et partager le peu qu’elle avait
  • Rire sans raison le plus souvent possible, danser et chanter au moins une fois par jour
  • Remercier chaque heure du peu qu’elle recevait.

Et si la gratitude était une clé incontournable du bonheur. Plutôt que de partir en quête d’un mieux être, si nous célébrions ce qui est simplement là.

Apprécier un lever de soleil, un café avec un ami ou le sourire de nos enfants. Les neurosciences démontrent que la chance sourit davantage aux personnes optimistes. Que les personnes qui sont dans la gratitude attirent davantage à elles les circonstances favorables.

C’est également en écoutant nos aspiration profondes, en contribuant, à notre niveau, à rendre le monde meilleur, à partager notre joie, nos talents, ou notre présence que nous accédons au bonheur. Il semble en effet que ce qui nous rend le plus heureux c’est de contribuer au bonheur de nos semblables !

[…]

Je vous souhaite pour cette semaine, de célébrer la vie dans votre quotidien.

Arnaud Riou


Si vous souhaitez aller plus loin…

et découvrir l’enseignement plein de sagesse et de simplicité d’Arnaud Riou, je ne peux que vous conseiller de vous procurer le merveilleux défi des 100 jours “Vivre la magie au quotidien” qu’il a co-créé avec la pétillante Lilou Macé.
Ce sont tous deux de très belles personnes, profondément humaines et inspirantes qui gagnent à être connues !

P.S. : Je n’ai pas d’action chez eux je vous le promets 😉

Ce que je fais de mon côté pour voir la vie sous un meilleur angle

Depuis 3 ou 4 ans j’ai pris conscience de l’importance de la gratitude et de revenir dans l’instant présent pour être moins stressée et plus heureuse.

Ressourcement à Belém (Lisbonne) 😉
© Sarah Chêne, 2018

Je m’entraîne donc à pratiquer plusieurs fois par jour cette gymnastique mentale qui consiste à prendre du recul sur ce que je vis. C’est comme si je défocalisais mon attention pour voir la photo globale de ma vie plutôt que la situation (problématique) ponctuelle où je me trouve.

  • Je prends le temps de penser à tout ce que j’ai : la chance d’habiter dans un pays sûr où je peux penser et me comporter librement, la chance d’avoir un toit chaleureux au-dessus de ma tête, la chance d’être globalement en bonne santé,  la chance d’avoir ma famille et mes amis, la chance d’avoir fait des études, la chance d’avoir de quoi manger, la chance d’avoir voyagé…
  • Je prends le temps d’observer ce qui se passe en moi et autour de moi à l’instant présent en utilisant mes 5 sens : mes courbatures ont disparues et je me sens bien, le chant du rouge-gorge qui vient manger dans le jardin, le sourire de ma fille, le goût des Oreo trempés dans mon verre de lait…

Toutes ces petites choses qu’on tient souvent pour acquises peuvent nous fournir une source inépuisable de satisfaction et de bien-être si on prend le temps de focaliser notre énergie dessus davantage que sur les choses négatives !

Mon bilan de cette pratique :

Lorsque je regarde le monde qui m’entoure avec des yeux d’enfant, j’ai l’impression d’une grande fraîcheur et d’avoir en quelque sorte des “mini-révélations” sur le sens de la vie. Lorsque l’émerveillement remplace les émotions négatives dans mon esprit, même l’espace d’une minute, j’ai l’impression que la vraie vie est ici et maintenant et c’est vraiment agréable !

Ce n’est pas toujours évident à faire, c’est temporaire et ça ne permet bien sur pas de tout résoudre. Mais au moins cela me force à revenir régulièrement sur des choses positives et à enlever une dose de stress par rapport aux évènements négatifs qui sont inéluctables dans l’existence.

Au final je pense que ce petit exercice doit faire autant de bien qu’une séance de méditation (et sans nécessiter de connaissances particulières), alors je ne m’en prive plus 🙂

Et vous, que faites-vous pour être dans la gratitude et vous sentir bien, même lorsqu’il fait froid et moche dehors ?

Vos astuces pourront aider d’autres lecteurs alors n’hésitez pas à nous les donner dans les commentaires ci-dessous !

Belle journée à tous et prenez bien soin de vous,

Sarah

CET ARTICLE VOUS A PLU ?

Recevez par email nos prochains outils de pro en vous inscrivant ci-dessous.
Je vous enverrai en cadeau nos 2 tests pour déterminer votre niveau de stress.

Je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais divulguée. Vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales et autres conseils pour vous aider à vous libérer du stress. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

Recherches utilisées pour trouver cet article la clé du stress

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *