Le plaisir des sens avec l’ASMR !

Besoin de cocooning ?

Entrez dans le monde douillet et apaisant de l’ASMR

Des millions d’internautes du monde entier se retrouvent dans cet univers fait de chuchotements, de douceur et de partage bienveillant. Y serez vous réceptif vous aussi ? 

Je vous propose de tenter l’expérience avec cette vidéo créée par Flo, un des  artistes en ASMR les plus renommés en France. Dans la suite de l’article, je vous explique en détail ce qu’est l’ASMR . Puis je vous expose mes hypothèses sur le mode d’action de cette pratique de relaxation encore peu connue et qui est très agréable pour certaines personnes.

Bon voyage et tenez-nous au courant de vos expériences avec l’ASMR !

Qu’est ce que l’ASMR ? 

Ce sigle vient de l’anglais « Autonomous Sensory Meridian Response », soit en français « réponse automatique des méridiens sensoriels ».

Il décrit un ensemble de sensations agréables et relaxantes : des picotements, frissons, frétillements qui se manifestent au niveau du cuir chevelu, du cerveau, de la colonne vertébrale. Certains parlent de « massage cérébral ».

Cet état de grand bien-être est déclenché, chez les personnes réceptives, par divers stimuli (les « triggers« ) dont les plus courants sont des chuchotements.  Les Youtubeurs s’expriment en murmurant au creux de l’oreille de l’auditeur. Ils effectuent aussi des tapotements, des crépitements, font des bruits variés avec leur corps et avec toutes sortes d’objets du quotidien, comme des sachets froissés ou des pages de livres qu’on tourne, dans une atmosphère chaleureuse, calme et intime.
En plus de ces sons doux et répétitifs, on retrouve de façon systématique une grande concentration  du Youtubeur qui crée une connexion personnelle et profonde avec l’auditeur. 

coupe de cheveux et massage du crâne en ASMR
Crédit photo: WhispersRed ASMR sur YouTube

 Les gestes visibles à l’écran sont lents, rythmés, enveloppants. De nombreux stimuli olfactifs et gustatifs sont proposés, ainsi que des expériences concernant le sens du toucher (se masser les mains avec une crème parfumée, assister à une coupe de cheveux…). Il n’y a pas de stimulation ni d’excitation sexuelle. Les internautes abonnés à ces chaînes témoignent de l’aide précieuses que leur apportent ces vidéos pour se relaxer, s’endormir

Beaucoup des créateurs de ces vidéos ont une trentaine d’années. Ils manifestent une grande bienveillance dans leurs interventions et  expriment le souhait d’offrir des temps de profonde relaxation à leurs auditeurs. Ils n’ont pas d’intention thérapeutique. Leurs propositions sont souvent poétiques et tendres.

Une communauté informelle de personnes sensibles à l’ASMR s’est créée dans les forums qui accompagnent ces vidéos. Ces personnes y expriment le bien-être profond que leur apporte l’écoute et le visionnement de ces séances d’ASMR.

Mes hypothèses sur le mode d’action de l’ASMR

Si vous êtes intrigué, comme je l’ai été, par le fonctionnement de l’ASMR, cet article est fait pour vous ! En réfléchissant  à la nature de cette pratique et aux sources de son efficacité j’ai trouvé 4 niveaux d’action possibles :

  1. le niveau émotionnel
  2. le niveau de  l’état de conscience,
  3. le niveau neuro-physiologique,
  4. le niveau énergétique.

En voici le détail :

1. Au niveau émotionnel : l’ASMR réconforte notre Enfant Intérieur

ours en peluche

  • L’Enfant qui réside au cœur de chaque être humain est accompagné avec douceur par l’ASMR, dans un voyage sensoriel qui l’enveloppe de bien être et de sécurité. Les « chuchoteurs » ont des gestes délicats, tendres, une voix très apaisante. Leur sourire est bienveillant et chaleureux. Une sorte de cocon maternel est ainsi créé, une bulle hors du temps qui réveille inconsciemment le sentiment de « bien être océanique » ressenti par le fœtus dans le ventre de sa mère.
  • Lorsque l’artiste en ASMR palpe délicatement un sachet de thé, caresse un tissu douillet, hume le parfum d’un chocolat, par projection c’est le spectateur qui se sent palpé, caressé, humé
  • De plus, la communauté qui se crée autour de l’ASMR  favorise la sensation d’appartenance à une grande famille chaleureuse. Les « chuchoteurs », tout comme les spectateurs qui partagent leurs impressions sur les forums, manifestent une grande bienveillance et beaucoup de douceur. Ils expriment leur désir de participer au bien-être du plus grand nombre en créant leurs enregistrements. Les personnes « négatives » sont fermement éconduites sur les forums. Tout cela participe à créer une atmosphère de « famille de cœur », ressourçante et réparatrice.

2. Au niveau de la conscience : l’ASMR suscite un état de transe hypnotique

Les états intérieurs  suscités par l’ASMR ressemblent à des transes hypnotiques légères, qui favorisent une grande détente musculaire et psychique. Certaines personnes entrent rapidement dans cet état de conscience très particulier, d’autres n’y accèdent pas du tout.

L’induction de ces états, chez les personnes réceptives, se fait par une stimulation douce et puissante des 5 sens :

  • L’ouïe : les « chuchoteurs » parlent sur un rythme lent, continu, avec un timbre de voix enveloppant et apaisant. Ils se penchent tantôt vers un micro situé sur la droite, tantôt sur la gauche,  s’adressant ainsi alternativement aux deux hémisphères cérébraux et facilitant par là le lâcher prise. Les paroles sont la plupart du temps assez banales pour ne pas retenir l’attention, les phrases s’égrènent avec lenteur et une régularité de métronome. En même temps il n’y a pas d’injonction à la détente (ce qui pourrait susciter des résistances, conscientes ou inconscientes). Le fait de chuchoter focalise l’attention et crée une ambiance feutrée, favorable à l’intériorisation et au lâcher prise. L’ambiance sonore est très riche, tout en étant suffisamment répétitive pour ne pas « réveiller » l’auditeur par des imprévus trop stimulants. Tantôt des crissements, des craquements, des frôlements, des tapotements… une gamme de stimuli sonores qui semble infinie, avec à la clé des ressentis très puissamment évocateurs chez l’auditeur.5 sens
  • La vue : le spectateur est emmené dans une sorte de danse très lente créée par le Youtubeur qui capte l’attention par des mouvements lents et  hypnotisants :

    • mouvements de ses mains (les femmes ont souvent des ongles longs et magnifiquement vernis),
    • mouvements de sa bouche (on le voit prononcer avec gourmandise tel ou tel mot évoquant la sensorialité, le plaisir, ou simplement des sons captivants)
    • mouvements avec des objets très variés qui sont maniés comme s’ils étaient des trésors. Que ce soit un sachet de thé ou les perles en bois d’un collier coloré, ces objets du quotidien deviennent vivants entre les mains du chuchoteur et le spectateur est captivé par leur mouvement doux et lent.  On pense au pendule des  hypnotiseurs classiques.
  • Le toucher, l’odorat et le goût : le chuchoteur explore des matières, caresse ses propres mains ou son visage, palpe des tissus, fait crisser sous ses doigts des emballages, hume des crèmes de soin, goûte des chocolats de caractère…

La sensualité de tous ces déclencheurs est captée par le spectateur, qui les ressent dans son propre corps avec une grande intensité . Cette intensité de perception est proportionnelle à la richesse imaginative de la personne, aux souvenirs de stimuli voisins qu’il a engrangés dans son inconscient et aussi au fonctionnement de ses neurones miroirs, que nous allons voir ci dessous.

3. Au niveau neuro-physiologique : l’ASMR a une action puissante sur notre cerveau

1 –  Stimulation des « neurones miroirs »
Les neurones miroirs sont une catégorie de neurones moteurs qui s’activent dans notre cerveau :
  • lorsque nous  exécutons une action :  par exemple, quand une personne  joue du piano les neurones moteurs correspondant aux mouvements de ses doigts sont activés de façon très précise et spécifique
  • lorsque nous imaginons exécuter une  action : si  une personne s’imagine en train de jouer du piano, les mêmes neurones moteurs sont activés
  • lorsque nous observons une personne qui  exécute une action : si une personne voit un pianiste jouer,  les mêmes neurones moteurs que ceux du pianiste s’activent dans son cerveau ! D’où le terme de « neurone miroir ».
réseau neuronal

Les neurones miroirs sont probablement à la base de l’apprentissage, qui se fait préférentiellement par mimétisme. On sait que l’enfant « copie » la posture, les mimiques, les intonations, les comportements de ses parents. Il le fait probablement grâce aux neurones miroirs. Cette découverte, qui date des années 90, a totalement bouleversé la neurologie, la communication, mais aussi la philosophie. Elle permet de mieux comprendre  les mécanismes physiologiques qui sont à la base de l’empathie. 

Le spectateur d’une vidéo d’ASMR vit donc dans son corps les mouvements,  les mimiques  et les vocalisations du « chuchoteur ». Par l’intermédiaire des neurones miroirs il expérimente  de l’intérieur le ralentissement de ses geste, l’apaisement de son rythme respiratoires, il touche, palpe, caresse, hume… Toute la richesse de l’expérience de l’ASMR-tiste lui est ainsi transmise !

2 –  Libération d’ocytocine, hormone de l’attachement émotionnel et de la confiance

Cette hormone, sécrétée  tout d’abord lors de l’accouchement puis de la lactation,  est stimulée ensuite par le toucher, les câlins, ainsi que par le son d’une voix  douce, par un simple regard ou encore par une pensée amoureuse ou tendre. On retrouve là toutes les caractéristiques des vidéos ASMR. Cette technique favorise un ressenti de confiance et d’ouverture. Elle donne aussi la sensation que « toute vie est interconnectée », que la vie a un sens.

3 – Libération de dopamine, hormone de la récompense

La dopamine est un neuromédiateur du plaisir et de la récompense, que le cerveau libère lors d’une expérience qu’il juge « bénéfique ». Les réseaux dopaminergiques sont étroitement associés aux comportements d’exploration, à la vigilance, la recherche du plaisir et l’évitement actif de la punition (fuite ou combat).

4 – Stimulation cérébrale bilatérale

Tout comme dans l’EMDR, dont l’efficacité est largement prouvée dans le traitement des psycho-traumatismes sévères, l’ASMR stimule alternativement les deux hémisphères cérébraux. Ce processus favorise la mise en circulation et le retraitement à un niveau neurologique des informations (émotions, sensations, pensées…) stockées parfois depuis très longtemps , que ces informations soient favorables, vécues comme agréables, ou douloureuses.  A la différence de l’EMDR, qui est thérapeutique,  l’ASMR est utilisé seulement dans une optique de relaxation. Il y a cependant un rapport de cousinage entre ces deux approches. Dans les deux cas il y a stimulation douce et bilatérale du corps, avec attention et respect. On observe aussi dans les deux cas la survenue de sensations, d’images et d’émotions variées.

4. Au niveau énergétique : l’ASMR agit sur les flux d’énergie vitale (le « Chi » ou « Prâna »)

Qi, Chi, Prana, énergie vitaleLes sensations délicieuses et apaisantes déclenchées chez les personnes réceptives par l’ASMR sont de la même nature que celles décrites par les pratiquants d’arts énergétiques. La pratique du Taï Chi Chuan, du Qi Gong, du Yoga ainsi que certains types de massages permettent de percevoir au fil du temps des sensations de plus en plus précises, agréable et puissantes,  liées à la circulation de plus en plus libre de l’énergie vitale dans le corps. 

Les orientaux décrivent les sensations créées par cette libre circulation du « Chi » avec les mêmes mots qu’utilisent les pratiquants d’ASMR . Vlady Stévanovitch, un grand maître en Taï Chi, disait à ses élèves pour leur expliquer ce qu’étaient ces sensations : ça frétille, ça fourmille, ça « frichtille », ça monte le long de la colonne vertébrale comme une onde…

L’ASMR offre des sensations équivalentes, dans un contexte beaucoup plus cocoonant et reposant : le pratiquant a juste besoin de voir, d’écouter et de se laisser porter par son ressenti.

En résumé, la stimulation multi-sensorielle, douce et chaleureuse, proposée par l’ASMR produit :

  • un réconfort émotionnel par la création d’une sorte de cocon maternel,
  • une détente physique et psychique par l’installation d’un état de transe hypnotique légère,
  • une amplification de l’action relaxante par la mise en œuvre des « neurones miroirs », la sécrétion d’ocytocine et de dopamine et de stimulations sensorielles bilatérales,
  • un sentiment de confiance, de paix et d’ouverture par une probable sécrétion d’ocytocine, ainsi qu’un sentiment de plaisir  du fait de la sécrétion de dopamine,
  • un accroissement de la circulation de l’énergie vitale (le « chi « ou « prana »).

Le tout aboutissant (chez les personnes réceptives) à ces manifestations de grand bien-être, physique et psychique que les ASMR-tistes qualifient « d’orgasme cérébral » !


Ce sujet vous intéresse ? Alors ne manquez pas notre interview de Flo de Paris-ASMR, l’un des artistes français en ASMR les plus connus ! Cliquez ici pour accéder à cet article.

N’oubliez pas de nous laisser vos coordonnées ci-dessous pour recevoir nos nouveaux articles par email 🙂

Je vous souhaite un bon moment de détente et de bien-être grâce à ce grand bain de sensations qu’offre l’ASMR !

Eve

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Recherches utilisées pour trouver cet article vidéo douceur lenteur parole geste rytme, stimulation sensorielle asmr, stimulation senSorienne ASMR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *